Frais médicaux & impôts : ce qu’il faut savoir

Frais médicaux & impôts : ce qu’il faut savoir

Saviez-vous que les frais médicaux peuvent être utilisés à votre avantage? En effet, les montants déboursés sont déductibles d'impôts mais à certaines conditions. 

Les critères de bases

Il doit s'agir de frais médicaux déboursés dans l'année précédente, celle de votre déclaration de revenus. On ne peut pas réclamer des déductions pour les années antérieures aux 12 derniers mois. Ayez une copie de vos reçus aussi. Vous pouvez réclamer vos frais médicaux, ceux de votre conjoint et toute personne à charge. Sachez que si votre employeur ou votre assurance rembourse vos frais médicaux, vous ne pourrez pas réclamer une déduction pour les mêmes frais. 

Les frais médicaux que vous pouvez habituellement réclamer

  • Votre cotisation à la RAMQ
  • Votre cotisation à un régime d’assurance privé + la part versée par votre employeur
  • Services dentaires payés à un praticien ou un centre hospitalier public (ou privé agréé)
  • Médicaments prescrits sous ordonnance et préparés par le pharmacien
  • Coûts des analyses de laboratoire et des examens radiologiques
  • Certains dispositifs et appareils pour soulager un problème de santé admissible
  • Traitements et soins spécifiques (ex. cure de désintoxication)
  • Rémunération versée à un préposé
  • Frais d’un séjour à temps plein dans une maison de santé

Saviez-vous que les frais relatifs à l’achat de produits alimentaires sans gluten sont admissibles à la déduction? Il faut être en mesure de prouver que c'est nécessaire médicalement parlant avec une lettre d'un médecin par contre. De plus, vous ne pourrez pas réclamer le remboursement de votre épicerie sans gluten complète, il s'agit de la différence de prix entre un produit sans gluten et le produit courant. Parmi les frais éligibles qui sont souvent oubliés ou négligés, on retrouve également les frais déboursés aux thérapeutes conjugaux et la cotisation à la RAMQ.

Sachez que les frais suivants ne sont pas déductibles:

  • Les services de massothérapie
  • Les chirurgies esthétiques (admissibles seulement à des fins médicales ou restauratrices)
  • Les frais de déplacement pour recevoir un soin médical, si la distance est inférieure à 40 km
  • Les médicaments sans prescription

Consultez la brochure de Revenu Québec et le site de l’Agence du Revenu du Canada pour avoir la liste détaillée de tous les frais médicaux admissibles et non admissibles. 

Encore des questions?

N’hésitez pas à communiquer avec un comptable si vous avez encore des doutes concernant la question des frais médicaux. De cette manière, vous obtiendrez toutes les déductions auxquelles vous avez droit, sans risquer de faire dans votre déclaration des erreurs qui pourraient revenir contre vous.

Cet article a été originalement publié par nos amis de chez Acomptax.

Investisseurs immobiliers, quel est le meilleur moyen de détenir vos actifs?

Investisseurs immobiliers, quel est le meilleur moyen de détenir vos actifs?

Le fractionnement de revenus ou comment partager vos revenus avec vos proches peut réduire vos impôts

Le fractionnement de revenus ou comment partager vos revenus avec vos proches peut réduire vos impôts