Comment déclarer des revenus gagnés avec Uber ou AirBnB?

Comment déclarer des revenus gagnés avec Uber ou AirBnB?

Faites-vous partie de ceux qui ont généré des revenus à travers la location d'un espace chez vous ou de votre logement entier? Effectivement, cette activité ainsi qu'Uber peuvent s'avérer lucratives mais n'oubliez pas que le fisc vous attend toujours au détour. 

Faites-vous de la location sur AirBnB?

Si vous recevez des revenus locatifs, cela fait de vous un travailleur autonome. Quelque soit le montant perçu, 100$, 10 000$ ou 50 000$, il s'agit d'un revenu additionnel à vos autres revenus tel que votre salaire, si vous êtes salarié. L'avantage dans tout ça c'est que vous pouvez jouir des avantages fiscaux dont bénificient les travailleurs autonomes. Vous avez droit à des déductions fiscales représentant les dépenses engagées pour la location de votre appartement ou d'un espace dans celui-ci. Cela signifie que vous aurez à payer de l'impôt sur le profit uniquement. 

Quelles dépenses sont déductibles?

  • Montant du loyer
  • Assurance habitation
  • Électricité
  • Services Internet
  • Frais de nettoyage...

Inscription à la TPS/TVQ

Si vos revenus dépassent 30 000$, vous êtes tenu de vous inscrire aux fichiers des taxes auprès de Revenu Québec. Si vous ne dépassez pas ce montant, pas de souci MAIS si vous êtes déjà travailleur autonome, les revenus de location s'ajoutent à vos revenus actuels. En conséquence, vous pourrez rapidement atteindre le seuil de 30 000$ et devoir vous inscrire sans égard à la provenance des revenus. 

Faites-vous du Uber?

Comme la location sur AirBnB, vous êtes considéré comme un travailleur autonome.

D'ailleurs, les autorités fiscales sont reconnues pour être très strictes lorsqu'il s'agit des dépenses liées à un véhicule. Il faut absolument documenter vos déplacements en catégorisant les kilomètres parcours à des fins commerciales et à des fins personnelles. Vous devez aussi avoir noté le chiffre de l’odomètre dès le premier jour et tout, absolument tout, consigner (factures du garagiste, papiers d’assurances, reçus essence, etc.).

En tant que conducteur Uber, vous êtes également tenu de percevoir les taxes provinciales et fédérales à la minute où vous commencez à générer des revenus, et non pas seulement à partir de 30 000$. 

 

Pour davantage d'information, faites confiance à un membre du cabinet Acomptax pour votre déclaration : c’est la meilleure manière de payer l’impôt que vous devez : pas moins, pas plus.

Cet article est une synthèse d'un article qui a été originalement publié par Acomptax. 

La “kiddie tax” ou pourquoi on ne peut pas se servir de ses enfants pour réduire ses impôts

La “kiddie tax” ou pourquoi on ne peut pas se servir de ses enfants pour réduire ses impôts

Comment la fiducie peut vous faire gagner gros

Comment la fiducie peut vous faire gagner gros